Get Adobe Flash player

Thierry Desaules - The Cure - Les Symphonies Névrotiques

Note utilisateur:  / 1
MauvaisTrès bien 

Thierry Desaules - The Cure - Les Symphonies Névrotiques

 

Synopsis :

 

Résonnant avec une grâce sépulcrale depuis la fin des années 1970, la voix de Robert Smith, semblable à nulle autre, flirtant dangereusement avec la brisure, a retourné les sens de millions de "curistes" à travers le monde. Si le groupe a pu vendre plus de trente millions d'albums en trente ans de carrière, c'est que l'oeuvre des Cure présente tous les sentiments qui traversent une histoire d'amour et dans lesquels toute une génération peut se reconnaître. Entre joie, détresse et rêve, entre névrose, passion et espoir... Des premières répétitions dans la morne ville de Crawley aux émeutes qui ont dévasté les stades d'Amérique du Sud, l'ouvrage revient sur l'itinéraire d'un groupe de légende et propose de nombreux extraits d'interviews. Des artistes reconnus - Rînocérôse, Dominic Sonic - ou issus de la nouvelle scène rock - Apple Jelly, Junkstar - viennent également témoigner de l'influence incontestable des Cure sur leur oeuvre et sur toute la musique pop-rock, présente et à venir.

 

Mon avis :

 

Journaliste, auteur de romans et de nouvelles, Thierry Desaules a également écrit plusieurs ouvrages sur la musique et parmi eux Indochine ~ A L'Ombre Des Mots dont nous vous avions parlé il y a tout juste un an. Toujours chez Alphée, Thierry Desaules a publié la même année Placebo : Rock Sur Ordonnance et est revenu l'année dernière avec The Cure - Les Symphonies Névrotiques. Dans ce livre consacré à Robert Smith et à son personnel interchangeable, l'auteur reconstruit l'histoire du groupe à partir de la presse musicale européenne qu'il a passé au peigne fin et dont il fait d'ailleurs mention dans les annexes. Si la recette est donc sensiblement la même que pour Indochine, l'approche est beaucoup plus classique et ne s'est pas construite à partir de citations du et sur le groupe. Nous ne sommes pas non plus ici dans une éloge fanatique des Cure mais l'histoire qui se raconte ici se fait avec une objectivité appréciable qui passe des influences littéraires (J.D. Salinger, Kafka, Albert Camus) et musicales (David Bowie entre autres) pour le meilleur à la mégalomanie de Smith ou à la mauvaise ambiance récurrente durant les premières années du groupe pour l'aspect le moins glorieux de la mythologie curesque. Là encore, Thierry Desaules a joué les fourmis, remplissant les quelques 300 pages d'anecdotes intéressantes autant sur le groupe que sur son entourage. Il évoque les conflits infinissables du groupe sur le sens de "Killing An Arab" ou le passage de Smith en tant que "Banshees" auprès de Sixousie Sioux. Histoire de régaler les plus affamés, l'auteur a joint plusieurs annexes, des plus classiques comme la discographie complète (et détaillée) du groupe aux plus étonnants, les changements du line-up, plus que nécessaires pour bien comprendre l'évolution du groupe. Il faut ajouter à cela une jolie introduction plus personnelle où Thierry Desaules raconte (brièvement) sa rencontre (auditive) avec le groupe et une conclusion où il explique ses courts mais vains entretiens avec Lol Tolhurst. J'ajouterai au plaisir de ma lecture la jolie dédicace que l'auteur m'a faite ; les avantages du chroniqueur ; un auteur à qui je n'ai plus qu'une question (ou une requête) à poser : A quand un livre sur Depeche Mode ?

 

 

Label : Editions Alphée
Parution : 9 avril 2010